Qui sommes-nous - Rota do Românico

La Route du Roman

Un important patrimoine architectural d'origine romane s'étend sur les terres des vallées de Sousa, Douro et Tâmega, en plein cœur du Nord du Portugal. Des traits communs qui conservent les légendes et les histoires nées de la fondation de la nationalité et qui témoignent de l'importance du rôle que ce territoire a autrefois joué dans l'histoire de la noblesse et des ordres religieux au Portugal.

Ce patrimoine est structuré grâce à la Route du Roman, un projet qui est né en 1998, sous l'emprise des communes qui composent VALSOUSA – Associação de Municípios do Vale do Sousa [Association des Municipalités de Vale do Sousa : Castelo de Paiva, Felgueiras, Lousada, Paços de Ferreira, Paredes e Penafiel]. En 2010, les autres municipalités de NUT III [unité territoriale à des fins statistiques] - Tâmega et Sousa (Amarante, Baião, Celorico de Basto, Cinfães, Marco de Canaveses et Resende) ont rejoint ce projet, regroupant ainsi dans un projet national un héritage historique et culturel commun.

Partant d'un ensemble de monuments de grande valeur et avec des particularités exceptionnelles, cette Route joue un rôle d'excellence dans le cadre du tourisme culturel et paysager, permettant ainsi à cette région de devenir une destination de référence de l'art roman.

La Route du Roman s'affirme comme une référence nationale au cours des dernières années, son projet étant (re)connu comme un paradigme, en faveur du développement régional dans ses divers domaines d'intervention : de la conservation du patrimoine à la promotion du tourisme, de la recherche scientifique à la diffusion des connaissances, de la dynamisation culturelle à l’éducation au patrimoine.

Missions et objectifs

La mission de la Route du Roman est de contribuer au développement durable des vallées de Sousa, Douro et Tâmega.

Ses objectifs sont les suivants :
Promouvoir l'aménagement du territoire à travers la mise en valeur du patrimoine.

Créer un nouveau secteur productif qui soit en mesure de générer de la richesse.

Changer l'image interne et externe de la région.

Qualifier les ressources humaines de la région.

Assurer une main d'oeuvre qualifiée.